Une mosaïque colorée
de personnages
pour un conte philosophque
une saga aventureuse
et une enquête policière
tout à la fois











Dans la presse






L’étrange affaire de l’homme-oiseau


Jacques Rouil
ISBN 9782379290268
format 160 x 240 
500 pages
prix public TTC  22 €
commander en ligne
Le texte
Un bruit étonnant court dans les territoires du Nord-Ouest, quelque part entre les îles anglo-normandes et le continent. On y raconte, en effet, qu'un être étrange parcourt le ciel, aussi bien au-dessus de la terre que de la mer. Au centre de cette affaire, Martin, un orphelin mal aimé de sa mère adoptive, en proie à ses premiers émois amoureux, un nain charismatique éleveur d'autruches et ses deux frères qui se livrent à la contrebande de tabac, un athlète unijambiste ancien soldat en Bosnie, un étranger sans scrupules à la recherche d'une créature qui lui a échappé des années auparavant. Qui est cet être dont parle la rumeur ? Un monstre ? Le produit d'une manipulation génétique ? Qui le protège ? Que se passe-t-il sur le cargo échoué en mer, aux Dents de Bruhou ? Quel secret cache la demeure de feu l'écrivain François de la Roseraie, père adoptif de Martin ? Une histoire entre roman d'aventure avec des grottes et des trésors cachés, récit fantastique, conte et parabole autour de nos différences, de nos rêves, de la filiation, de notre humanité. Un casse-tête pour l'inspecteur de police philosophe et déprimé chargé de l'enquête.

L' auteur
Jacques Rouil est né en 1948, à Surtainville (Cotentin). Après ses études, devient journaliste, débute dans la presse agricole, et fait l’essentiel de sa carrière à Ouest-France. Il travaille successivement aux Informations agricoles, au service économique et social et au service politique. Prend sa retraite en 2009. Il commence à publier des nouvelles à la fin des années 90 (une soixantaine). Puis son premier roman Donadieu, publié aux éditions du Petit véhicule en 2000, (devenu « La guerre de Donadieu » dans une version revue chez France-Empire) devient lauréat du prix littéraire du Cotentin. Quelques années plus tard, « Les Rustres » (2005) obtiennent le prix Reine Mathilde. Jacques Rouil a également publié plusieurs autres romans dont « Les hommes de papier », qui s’intéresse à la condition des journalistes dans une grande ville française. Ces dernières années, il a publié un essai autobiographique, – « Dans la peau d’un Gaulois » qui tente de définir, à travers sa propre histoire, ce qu’est une identité française. Son dernier essai, « Voyage dans une France inquiète » s'intéresse aux grandes transformations de la France rurale à partir des années 50 du XXe siècle. Il est également l’auteur de deux livres de poèmes, « Les Petites routes » et « Les temps sombres » (Petit Véhicule), et d'un récit d'enfance dans les années 90, « le goût des ciels sans nuage », publié chez Feuillage-Editeur. Le dernier roman de l'auteur, « Les Filous », publié chez OREP Editeur, est lauréat 2017 de l'Académie des sciences et belles lettres de Rouen.